IFADEM BENIN : atelier de co-construction

Du 16 au 18 février 2021 s’est tenu à l’hôtel AZALAI de Cotonou,  un atelier de co-construction  d’une nouvelle  phase de déploiement de l’Initiative francophone pour la Formation à Distance (IFADEM), organisé par le Ministère des Enseignements Maternel et primaire (MEMP) et  le Ministère des enseignements secondaire, technique et de la Formation en collaboration (MESTFP), en collaboration avec  l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) à travers l’Institut de la Francophonie pour l’éducation et la formation (IFEF),  et  l’Association pour la Promotion de l’Éducation et de la Formation à l’Étranger (WBI/ APEFE).

L’objectif de cet  atelier qui regroupait des cadres techniques en charge de la gestion et du pilotage de la formation initiale et continue  et du suivi-encadrement  des enseignant.e.s  des deux ministères en charge de l’éducation de base, était d’établir un diagnostic exhaustif en termes de besoins et d’opportunités en matière de formation continue des enseignant.e.s afin de définir des spécifications techniques et opérationnelles d’un dispositif de renforcement de leurs capacités professionnelles afin  de contribuer à l’amélioration de la qualité des enseignements-apprentissages.

Les travaux de l’atelier ont commencé  par des allocutions des représentants  des partenaires de l’initiative qui ont tour à tour réaffirmé leur engagement à  travailler collectivement pour soutenir les efforts entrepris pour améliorer  et moderniser le dispositif de formation continue des personnels de l’éducation afin de promouvoir une éducation de qualité et un développement durable.  

M. David GAQUERE, Administrateur de WBI/APEFE, a indiqué que la coopération belge, déjà en appui à divers projets éducatifs au Bénin et partenaire d’IFADEM dans d’autres pays a manifesté son intérêt à appuyer techniquement et financièrement le développement et la mise en œuvre d’IFADEM pour les cinq prochaines années.

Rappelant les résultats  concluants  d’IFADEM au Bénin au cours des deux premières phases,  les innovations techno-pédagogiques  d’IFADEM au cours  des dernières années et  surtout  le recours à  des solutions technologies innovantes  et au numérique éducatif adoptées pour  assurer la continuité des activités pédagogiques en contexte de confinement liée au COVID 19, M. Cédric ARMAND, Coordonnateur d’IFADEM pour l’AUF estime qu’IFADEM a démontré un degré de maturité  et une adaptation au contexte  permettant de proposer un dispositif de formation répondant  aux besoins et  attentes exprimés. 

M. Papa Youga DIENG, Coordonnateur d’IFADEM pour l’OIF, a pour sa part relevé les principes fondateurs de l’initiative qui s’inscrivent dans une logique de pérennisation et de durabilité. La production endogène des contenus de formation qui garantit la contextualisation, la prise en compte de l’environnement de travail et la qualité des outils produits grâce à l’accompagnement d’experts internationaux permet en effet de renforcer une expertise nationale capable de réinvestir les compétences acquises dans d’autres formations  et de contribuer à la production des ressources éducatives libres, des connaissances et des idées pour le développement de nouvelles compétences des acteurs, et à leur large  partage grâce au numérique.

Prenant la parole au nom du Ministre des Enseignements maternel et primaire (MEMP), M. Raliou ARINLOYE, Directeur de Cabinet adjoint du MEMP, a d’emblée rappelé que le déploiement de cette troisième phase traduit en acte la vision de son Excellence Madame Louise Mushikiwabo, Secrétaire Générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie. Il a invité les participants à travailler collectivement, à mettre à profit toutes les ressources déjà produites  et les compétences acquises dans des expériences diverses et variées afin de définir les spécifications techniques et opérationnelles d’un dispositif de formation adapté aux difficultés et au contexte béninois répondant aux besoins  et attentes exprimés.

Au terme de trois jours d’intenses activités alternant présentations, travaux de groupe et échanges  en plénière, les principales spécifications du dispositif ont été dégagées. Le public cible sera constitué essentiellement des enseignant.e.s détenteurs du CEAP. Des axes d’orientation pour le développement des contenus de formation, le choix des acteurs du dispositif et des organes de gouvernance ont été également identifiés.  Le  dispositif numérique proposé  est conçu autour  d’une plateforme de formation en ligne et de l’Appli IFADEM en cours de finalisation. 

Les autorités nationales et tous les partenaires de l’initiative  ont vivement félicité  les participants pour la qualité des échanges et les résultats atteints et pris acte de la  feuille de route pour la mise en œuvre des étapes suivantes.

LIRE AUSSI

Bandeau actualité
IFEF