Les acteurs de l’éducation au Bénin ont engagé les dialogues politiques KIX

Le 20 juillet 2023 s’est tenu à Porto-Novo, un atelier de lancement officiel d’une série d’activités visant le renforcement du pilotage du système éducatif national à travers le partage de connaissances et d’innovations.

Organisé sous la supervision de S.E.M. Salimane KARIMOU, ministre des Enseignements maternel et primaire, l’atelier a réuni des acteurs clés du système éducatif béninois et des porteurs d’initiative innovantes dans le domaine de l’éducation.

Ouvrant la série des allocation, M. Martin Olatoundji ESSOUN, Point focal de KIX au Bénin, le problématique de partage de connaissances et d’innovations dans l’éducation de base a toujours fait partie de la vision du Bénin. Il a indiqué que le renforcement de collaboration contribuera à relever les divers défis auxquels peuvent être confrontés le pays pour une éducation de qualité pour toutes et pour tous.

Durant son tour d’intervention, Dr Maimouna SISSOKO-TOURE, Coordonnatrice du Centre KIX Afrique a décrit le programme KIX comme le fruit d’une synergie de trois institutions fortes de la Francophonie œuvrant chacune pour une éducation de qualité notamment l’AUF, la CONFEMEN et IFEF/OIF qui assure le rôle de chef de file. Elle a rappelé que le KIX travaille dans une approche de co-construction centrée sur les besoins des pays et notamment les priorités éducatives nationales avec pour objectif de combler les lacunes en matière de connaissances en améliorant l’accès aux données factuelles et surtout soutenir la production et l’adoption des preuves et des innovations dans les pays couverts par le Centre. Ces données devraient nourrir la réflexion au niveau du dialogue politique en interne dans les différents pays afin de contribuer de contribuer efficacement à la définition des politiques publiques d’éducation.

Quant à M. Alain Hounleyi, Secrétaire Général du ministère des Enseignements maternel et primaire du Bénin représentant le ministre des Enseignements maternel et primaire du Bénin, a présenté le KIX comme outil qui participe à la performance des systèmes éducatifs en vue de tendre vers la réalisation de l’ODD 4. Il a souligné qu’à cet effet, une série d’activités de dialogue politique est prévue au niveau national dont le recensement des innovations et bonnes pratiques dans l’éducation de base, la sélection des initiatives réussies pouvant faire objet de pérennisation dans l’éducation de base, la soumission au Groupe Local Education (GLE) des innovations et bonnes pratiques sélectionnées, l’organisation des séances de partage avec les différents acteurs des innovations et bonnes pratiques sélectionnées, puis l’élaboration d’un document de capitalisation des innovations et bonnes pratiques.

A travers ce lancement officiel le Bénin réaffirme son engagement pour l’initiative KIX afin de faciliter la capitalisation et le partage des bonnes pratiques et/ou expériences réussies en éducation.

Pour rappel, le KIX est une initiative mondiale conjointe du Partenariat Mondial pour l’Education (PME) et du Centre de Recherche pour le Développement International (CRDI). Le Centre KIX Afrique 21 qui couvre 21 pays d’Afrique est pilotée par l’AUF, la CONFEMEN et l’IFEF/OIF.

Lire Aussi

À la une

eLearning Africa 2024 : 17ème Conférence et exposition internationale sur les nouvelles technologies dédiées à l’éducation …

Formation professionnelle

Salon des compétences et apprentissages de qualité Turin 2024 : Six pays francophones invités par l’IFEF à l’honneur

Formation des enseignant(e)s

Lancement officiel de la formation à distance des enseignants au Bénin