Edito : Journée internationale de l’éducation 2023

Retrouvez l’édito de Mona Laroussi, Directrice de l’Institut de la Francophonie pour l’éducation et la formation (IFEF), à l’occasion de la Journée internationale de l’éducation, le 24 janvier 2023.

Des progrès notables ont été réalisés ces dernières années dans l’accès à l’éducation, mais la partie est encore loin d’être gagnée. 57 millions d’enfants dans le monde n’ont toujours pas accès à la scolarité. La moitié d’entre eux vit en Afrique sub-saharienne. 617 millions de jeunes n’acquièrent pas les compétences de base en mathématiques et en alphabétisation.

La récente dynamique internationale lancée, sous l’impulsion du Sommet mondial sur la transformation de l’éducation en septembre 2022 nous a démontré une fois de plus que nous pouvons et devons faire changer les choses à partir de cet objectif commun qui soutient tous les autres : l’éducation de qualité pour toutes et tous.

Cet objectif a été réaffirmé avec force par les chefs d’Etat et de gouvernement de la Francophonie au XVIIIe Sommet tenu à Djerba en novembre 2022. En adoptant la Déclaration sur la langue française dans la diversité linguistique de la Francophonie, ils se sont engagés à “assurer un enseignement de qualité de la langue française à tous les niveaux, tout en favorisant l’apprentissage des autres langues dans les systèmes éducatifs”. Ils se sont également engagés à “œuvrer pour le renforcement de la formation initiale et continue des enseignants et de l’ensemble du personnel éducatif” et à “valoriser le métier d’enseignant” ainsi qu’à garantir l’égalité entre les filles et les garçons à l’école.

A l’occasion de la Journée internationale de l’éducation 2023, je me joins à l’appel global adressé à tous les dirigeants francophones, acteurs de l’éducation, institutions éducatives et partenaires de l’IFEF à placer l’éducation au premier plan et tout en haut des agendas politiques, mais également à continuer de travailler ensemble pour relever les défis.

A mi-chemin de l’Agenda 2030 pour l’éducation, il est plus que jamais crucial d’accélérer les progrès pour atteindre les objectifs fixés et de traduire les engagements en actions novatrices pour améliorer la qualité de l’éducation. Le Cadre stratégique de la Francophonie 2023-2030 vise à faire de la Francophonie, “un laboratoire de coopération stratégique et innovant” en faveur du renforcement de l’éducation. L’IFEF est chef de file pour cette ambition cruciale afin de bâtir un meilleur avenir pour nos enfants et nos jeunes, femmes et hommes.

Tout au long de l’année 2022, l’IFEF s’est efforcé à répondre aux préoccupations et aux besoins en réalisant des actions concrètes qui impactent le quotidien de milliers de francophones et francophiles partout dans le monde. Ensemble, nous continuerons cette mobilisation en 2023.

Nous savons pouvoir compter sur le dynamisme, l’enthousiasme et le courage de toutes les héroïnes et tous les héros de l’éducation : personnels de l’éducation, directrices et directeurs, enseignantes et enseignants, parents et élèves ainsi que tous les autres acteurs de la chaine éducative.

Je réaffirme l’engagement de l’IFEF pour assurer une éducation de qualité, un enseignement inclusif pour toutes et tous.

L’éducation est un levier incontournable pour le développement des populations francophones.

L’éducation est le moteur du progrès qui nous mènera vers l’excellence.

L’éducation est un droit.

Ensemble pour un financement conséquent de l’éducation, droit inaliénable de tous nos enfants.

Ensemble pour que chaque enfant réalise son rêve et accède à son droit.

Mona Laroussi

Directrice de l’Institut de la Francophonie pour l’éducation et la formation (IFEF)

Lire Aussi

À la une

eLearning Africa 2024 : 17ème Conférence et exposition internationale sur les nouvelles technologies dédiées à l’éducation …

Formation professionnelle

Salon des compétences et apprentissages de qualité Turin 2024 : Six pays francophones invités par l’IFEF à l’honneur

Formation des enseignant(e)s

Lancement officiel de la formation à distance des enseignants au Bénin