21 pays d’Afrique subsaharienne s’engagent pour la valorisation des connaissances et innovations en éducation

Du 25 au 28 avril 2022, s’est tenu à Dakar au Sénégal, un atelier régional de Partage de connaissances et d’innovations dans le domaine de l’éducation. Organisé par le Centre régional KIX Afrique 21. Cet atelier a enregistré la participation de hauts cadres (Secrétaires généraux, Directeurs de cabinets, Responsables de direction, etc…) des systèmes éducatifs de 21 pays d’Afrique subsaharienne et de l’Océan indien, des représentants de Partenaires Techniques et Financiers ainsi que des expert(e)s du domaine de l’éducation. Il avait pour objectif de dégager une feuille de route régionale visant à mobiliser et exploiter les connaissances et innovations pour l’amélioration de la qualité de l’éducation.

Ainsi, pendant 04 jours, il s’est agi pour l’ensemble des pays conviés de partager leurs expériences et attentes mais également leurs recommandations pour un déploiement renforcé du programme KIX. En effet, Cet exercice a concouru à identifier les stratégies de mise en œuvre du Burkina Faso et du Sénégal comme cas pratiques pouvant servir de références pour les autres pays. Par ailleurs, l’engagement des acteurs et la volonté politique ont été présentés comme des leviers forts pour l’atteinte des résultats escomptés.

Cette rencontre régionale a permis au Centre de renforcer ses relations avec d’autres organisations intervenant dans le domaine de l’éducation. Ainsi, au cours d’une table ronde, le Centre a facilité la participation d’organisations telles que UA, OIF (IFADEM, ELAN, CREF), UNESCO, ICESCO, AFD et FAWE, afin qu’elles exposent sur leurs activités dans le domaine de l’éducation ainsi que des perspectives d’actions en rapport avec les axes d’intervention du programme KIX. Les différentes interventions ont relevé la nécessité d’une synergie d’action pour plus d’impact dans les pays. La question du faible usage des résultats de la recherche pour l’amélioration des politiques éducatives a été abordée et des pistes de remédiation ont été formulées.

Durant la cérémonie solennelle de clôture qui a enregistré la présence des membres du consortium à savoir Prof. Abdel Rahamane BABA-MOUSSA, Secrétaire Général de la CONFEMEN, Mme Mona LAROUSSI, Directrice de l’IFEF, et M. Cédric ARMAND, Représentant de la Directrice régionale de l’AUF Afrique de l’Ouest, S.E.M. Mamadou TALLA, ministre de l’Éducation du Sénégal, qui présidait l’évènement a magnifié la mise en place du programme KIX. Il s’est ensuite engagé en son nom ainsi que celui de ses homologues à soutenir la mise œuvre du programme dans leurs pays respectifs.

Notons qu’a l’issue de l’atelier les participants ont dégagé 09 recommandations fortes impliquant divers acteurs (selon le niveau d’intervention) et qui devraient contribuer à une mise œuvre réussie du programme KIX.

Pour rappel, le programme de « Partage de Connaissances et d’Innovations » (KIX) est une initiative conjointe du Partenariat Mondial pour l’Éducation (PME)et le Centre de Recherche pour le Développement International (CRDI).

Le Centre régional KIX Afrique 21, qui fait partie des quatre Centres au niveau mondial, est dirigé par un consortium regroupant l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), la Conférence des Ministres de l’Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) représentée par l’Institut pour la Formation et l’Éducation de la Francophonie (IFEF), qui assure le rôle de Chef de file. Ledit Centre, basé à Dakar (Sénégal) au sein de l’IFEF, couvre 21 pays d’Afrique francophones et lusophones.

Lire Aussi

À la une

eLearning Africa 2024 : 17ème Conférence et exposition internationale sur les nouvelles technologies dédiées à l’éducation …

Formation professionnelle

Salon des compétences et apprentissages de qualité Turin 2024 : Six pays francophones invités par l’IFEF à l’honneur

Formation des enseignant(e)s

Lancement officiel de la formation à distance des enseignants au Bénin